Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Petit pays et difficulté de communication

14 Octobre 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Il a fallu qu’une l’intention du dépôt d’un plainte contre Paul Magnette pour que la presse belge s’intéresse aux déclarations électorales (et apparemment certains semblent même penser à un montage spéculatif) pour que la presse belge se fasse l’écho de ce que la presse française (voir Quand les solistes n'ont pas de chef d'orchestre ! ) annonçait dès le 10 octobre (Le Figaro).

Voici un extrait de la Libre Belgique du 13 octobre :

« Le Fonds des salariés de GDF Suez a décidé de porter plainte contre le Ministre belge de l'Energie Paul Magnette (PS). Il s'interroge sur la baisse du cours de l'action GDF Suez la veille de l'annonce (dans une interview parue le 9 octobre) de la proposition du ministre de plafonner durant une période transitoire, les prix de l'énergie. Le fonds examine quelle forme pourrait prendre sa plainte.

L'action GDF Suez avait enregistré une forte baisse mercredi dernier en fin de séance et a continué à reculer le lendemain, jour de l'annonce.

La première personne à réagir face à ces variations de cours a été la présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam), Colette Neuville, qui a demandé vendredi l'ouverture d'une enquête pour "délit d'initié" auprès l'Autorité des marchés financiers (AMF). »

Et aussi de RTI-Info :

 

« Le Fonds s'interroge sur la baisse du cours de l'action GDF Suez mercredi dernier, soit la veille de l'annonce de la proposition du ministre de plafonner durant une période transitoire, les tarifs de l'électricité. Le fonds examine quelle forme pourrait prendre sa plainte.

L'action GDF Suez avait enregistré une forte baisse mercredi dernier en fin de séance et a continué à reculer le lendemain, jour de l'annonce. Les actionnaires salariés (3% du capital) estiment avoir subi perte estimée à 500 millions d'euros après la dégringolade du titre de 34% en trois jours la semaine dernière. Le cours a regagné 25% lundi. »

Dans notre petit pays, grande est la lenteur de l’information, quand elle n’est pas détournée ou enterrée !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article