Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La Communauté française, haut lieu d’éducation ?

28 Août 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Humour au rendez-vous

La communauté française mérite-t-elle vraiment son appellation ?

Je suis tombé par hasard sur le portail Internet de la Communauté française et y ai juste jeté un coup d’œil rapide. Est-elle réellement française ? Au niveau de la rédaction, du vocabulaire et du soin apporté à sa langue véhiculaire sur son site, il semblerait que ce ne soit pas tout-à-fait le cas !

En prenant par curiosité l’option Enseignement, formation et recherche, dans le lien « Questions/réponses », je suis tombé sur la question suivante: nos écoles sont-elles des lieux démocratiques ?

Voici la copie conforme de la réponse :

Non, l'école n'est pas par essence un lieu démocratique. Elle rassemble des élèves de tous niveaux et de tous milieux sociaux. Différences qui ne pourront jamais être ravalées.

 

Définition de l’adjectif ravalé : Qui a fait l’objet d’un ravalement. Façades ravalées.


Les élèves sont donc de vieux bâtiments à restaurer d’urgence.

Mais je donne la suite du texte pour que vous en sachiez autant que moi…

du bon français qui n’exprime pas grand-chose sauf que les fautes de frappe sont excusables sur ce site de l'enseignement !

   

Mais le rapport maître/élève déterminant l'ensemble des droits et des devoirs devrait aboutir, en pratiquant la politique du débat, à la mise en place de structures démocatiques au sein de la classe, les conseils de participation. De même dans le rapport direction/enseignant.

 

Trouvé sur le portail de la Communauté française (http://www.cfwb.be/index.php?id=portail_q-r_enseignement) AccueilQuestions / Réponses > Enseignement, formation et recherche

 

Pour mieux m’imprégner de la rigueur francophile et de la culture francophone de Belgique, j’ai été consulter, toujours au hasard,  les activités culturelles proposées aux enseignants et associations de parents.

Je vous les livre telles que figurant sur le site

ACTIVITÉS PROPOSÉES

Info. 1 : Quelque chose d’Anne Franck – Spectacle

Info. 2 : Toernee général - Spectacles

Info. 3 : Le sourire de Bouddha – 1600 ans d’art bouddhique en Corée

Info. 4 : Journées du Patrimoine – Les classes du Patrimoine et de la Citoyenneté

Info. 5 : 2ème édition du Salon de la Musique – Festival

Info. 6 : Jeunes Journalistes – Projet d’éducation aux médias

 

Info. 2

TOERNEE GENERAL

Pendant 2 semaines, le Théâtre National et le KVS proposent leurs coups de coeur

choisis parmi les créations belges les plus marquantes de ces dernières saisons.

Ce festival qui réunit le Théâtre National et le KVS pour une programmation

théâtrale commune, faite des coups de coeur de chacun, choisis parmi les spectacles

phares de ces dernières saisons, des deux côtés de la frontière linguistique.

Ainsi, le public des deux communautés sera invité à découvrir ce qui se passe « de

l’autre côté de la frontière » ou à voir et revoir des spectacles auxquels il n’a pas eu

l’occasion d’assister.

Les représentations néerlandophones se donneront de préférence au Théâtre

National et les francophones au KVS. Toutes les représentations seront surtitrées.

Toernee General se veut aussi un moment convivial et sera jalonné de rencontres,

de débats et de fêtes.

Informations : LE THEATRE NATIONAL DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

Boulevard Emile Jacqmain 111-115

1000 Bruxelles

 

Extrait de la Circulaire N° 2417 DU 26/08/2008

 

Je dois avouer que ce titre réellement poétique (Poète, prend ton luth et me donne un baiser) m’a laissé dans une profonde perplexité. Était-ce une interprétation artistique de « Tournée générale » inspirée par le Michel Daerden, Vice-président de cette communauté ? Était-ce  du brusseller, langue éminemment  littéraire et moderne ? Ou simplement la préfiguration du futur espéranto belgicain, le flamiwal ?

 

Monsieur le Ministre Christian DUPONT, ministre de l'Enseignement obligatoire (encore une perle du site, deux fois ministre sur moins de 10 mots) est-il le digne successeur de Maria Arena, pour ne même pas trouver un collaborateur capable de rédiger et surtout de superviser les textes du site et aussi des circulaires administratives ?

 

Madame la Ministre Fadila Laanan, ministre de la Culture et Monsieur le Ministre Marc Tarabella, ministre de la Jeunesse quatre fois ministre sur 19 mots, décidément, ils ont vraiment peur que cela ne se sache pas. Je sais une cela témoigne d’un respect poli de la part du rédacteur, mais comme il semble aimer un certain modernisme !)  vont-ils intervenir pour que le ridicule ne tue plus l’image du français de Belgique.

 

J’avoue avec le plus grand repentir, que je ne puis pardonner cette médiocrité parfaitement belge, pardon, brussello-wallonne.

 

Et cela me donne encore plus envie de voir la Wallonie rejoindre la patrie française, là où quand la médiocrité s’installe, le pouvoir finit par se fâcher !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article