Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Errare humanum est …

15 Août 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Humour au rendez-vous

… perseverare diabolicum. L’erreur est humaine, mais persévérer est diabolique.

Bien que loin de me considérer comme angélique, je ne voudrais pas que mes lecteurs me considèrent brusquement comme un suppôt de Satan.

Aussi, la tête basse et couverte de cendres, je vais implorer le pardon de « Tout le monde aime papa » pour avoir osé publier ses frasques imaginaires, nous dit-on, lors de sa présence au tournoi des Jeux olympiques à Pékin (Voir article précédent).

Car aujourd’hui, notre Jean-Michel Saive national et André Stein, président de la Fédération francophone de tennis (belge) l’affirment, « nosse minisse » était saive (expression wallonne pour dire sain), n’a fait aucun esclandre et c’est vers un autre spectateur que le joueur a marqué sa mauvaise humeur !

Ce sont des témoins dignes de foi, aussi je peux constater avec plaisir que l’image de notre petit terroir liégeois n’a pas été ternie sur le plan international et c’est un véritable bonheur pour les petits belges (petits par la pensée, mais grands par la foi qu’ils ont en l’amour du couple flamand/wallon)

Il est vrai que dans le passé, nosse Michel nous a donné déjà souvent bien des soucis à ce niveau, mais il ne faut pas confondre une joyeuse libation occasionnelle avec un état permanent d’éthylisme avancé.

C’’est ce qu’ont fait certains journalistes, Flamands pour la plupart, et même son collègue néerlandophone, Bert Anciaux, qui a admis qu’il avait un problème d’alcool, mais qu’il n’était pas le seul dans ce cas en politique. Un flamand lui aussi !

Il y a donc eu une manœuvre de déstabilisation envers ce brave homme politique dont le sourire et la joie de vivre est celle d’un buveur d’eau ou même, comme certains de mes amis aiment le dire, de suceur de glaçons.

Mais l’incident et l’aparté de Bert Anciaux doivent nous alerter. À l’heure où nos braves pandores sillonnent les routes à la recherche du moindre quidam au volant ayant 0,5 mg d’alcool dans le sang pour lui interdire encore tout déplacement, ne serait-il pas bon de faire passer un éthylotest  à chaque ministre avant la tenue d’une réunion gouvernementale ? Celui qui dépasserait le gramme d’alcool dans le sang serait suspendu de fonction pour un mois et déchu en cas de récidive.

Car il y a beaucoup plus de responsabilités à conduire un pays qu’un véhicule et les risques sont bien plus coûteux en cas de dérapage du premier que du second.

De plus, cela permettrait de blanchir « papa » qui recevrait une attestation de "ministre abstinent"  validée et signée par notre souverain après 4 mois de contrôle négatif.

Mais vous me direz que la connerie en politique est encore plus dangereuse que l’ivresse. C’est vrai, mais l’on n’a pas encore trouvé le moyen de la mesurer et l’on risquerait parfois d’écarter certains candidats brillamment élus. Car elle n’est pas que chez les politiques, on la trouve aussi chez les électeurs.

La preuve ? Les résultats électoraux qui nous conduisent vers le gouffre !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rene G. Thirion 15/08/2008 15:36

Monsieur Matrige,
Bien d'accord avec vous. Le seul traitement possible serait la pratique d'un IVG(Ivresse Volontaire Grave)pour éviter les lendemains qui déchanteront un jour, forcémment.
Oui Bravo à ces jeunes Liégeois qui essaient de vaincre la soumission de leur bourgmestre à l'empereur rouge de Mons. Mais le combat sera difficile car l'homme est têtu et inféodé totalement à son président de parti.
Y-a-t-il encore des socialistes liégeois, était la question que je posais lors de la réunion du Conseil communal où eut lieu le rejet de la demande de dépôt de candidature de la ville au titre de Capitale Européenne 2015 au profit de Mons ?

Assurément, des socialistes, il y en a encore à Liège, mais les socialistes liégeois ont complètement disparus.

Encore une perte importante pour notre cité !

Jean-Claude Matrige 15/08/2008 12:48

Cher Monsieur Thirion, Papa sans alcool ne serait plus Papa !
Il est plus que probable que les apéritifs répétés de notre Michel national ont modifié sa formule sanguine, d’où son hilarité béate permanente.
Serait-il dopé à l’EPO ( eau, pastis, olive ) pour mieux assumer le poids de ses hautes fonctions ?
Imaginez un instant un patient qui recevrait une transfusion du sang amélioré de « nosse minisse », cela se solderait assurément par un coma éthylique.
Trêve de plaisanterie, lors de mon passage aux fêtes du 15 août en Outre Meuse, j’ai constaté avec joie que des jeunes gens faisaient la chasse aux signatures pour la pétition LIEGE 2015.
J’ai félicité chaleureusement ces jeunes sympathiques pour leur initiative.
Bien à vous.
Jean-Claude Matrige