Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Des jeux pour les Belges ??? Mais bien sûr !!!

8 Août 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Aujourd'hui s’ouvrent les Jeux olympiques 2008 à Pékin.

Cela me remémore la citation de Pythagore qui disait « Le spectacle du monde ressemble à celui des Jeux olympiques : les uns y tiennent boutique ; d’autres paient de leur personne ; d’autres se contentent de regarder.

Cette réflexion me fait penser qu’elle pourrait décrire parfaitement le régime belge actuel.

Dans ce petit territoire (petit par sa taille, mais grand par sa complexité), il est facile de trouver les trois catégories qui participent aux Jeux actuels.

Dans la première catégorie, il est aisé de classer l’immense majorité de politiciens. La Belgique, c’est leur affaire, leur fonds de commerce.  On appâte le badaud, l’on bonimente sur la qualité de la marchandise et l’on démontre qu’aller se fournir en bonheur et en rêve ailleurs est impossible.

Que deviendraient la rente, les bénéfices, si l’hyper marché français s’ouvrait à la clientèle de la boutique belge ? Ce serait la ruine,  le chômage pour eux, car ils ne sont pas du tout adaptés à cet électorat tellement grand et changeant. Et puis en Belgique, c’est le plein emploi. Des structures de production coûteuses certes, mais productrices d’emplois de plus en plus nombreux.

Les 3 régions, les 3 communautés, le fédéral sont générateurs de postes bien rémunérés qui permettent d’entretenir une smala de camarades reconnaissants. Alors, se retrouver dans la compétition pour une fonction ministérielle d’un pays où il n’y a que 37 ministres pour 64 millions de français? C’est trop injuste comme dirait Caliméro !

Dans la deuxième catégorie,  l’on trouve tous ceux qui se battent pour faire changer les choses, les nationalistes flamands, les régionalistes wallons, les partisans d’un retour à la France, une peu de penseurs d’extrême gauche ou d’extrême droite et même quelques anarchistes (Léo Ferré disait d’eux, « il n’y en a pas un pour cent et pourtant ils existent »).

C’est la compétition pour savoir qui tirera le premier les avantages de la liquéfaction d’un pays à la dérive.  Car le temps se rapproche, celui des grandes difficultés sociales et économiques qu’il ne pourra pas affronter du fait de sa taille, de la médiocrité de ces élus et d’une mondialisation meurtrière.

La troisième catégorie, une majorité, se compose de citoyens lambda qui se contentent de regarder l’agitation créée par les compétiteurs à travers les journaux télévisés qui tentent de les garder endormis  par un abrutissement  qui devient de plus en plus infantile.  Vous voulez de la réalité ? Eh bien, en voilà. De la téléréalité suffisamment truquée pour vous apaiser dans votre fauteuil. Vous aimez les ors et le rêve, voici pour vous « Place Royale ». Des rêves princiers pour faire « causer» les concierges.  Vous préférez le sexe ? Les Lofts et Secrets Stories vont vous apprendre que la vie est simple, mais aussi compliquée. Laissez-vous aller et oubliez les scandales et les prévarications>. Comme cela vous irez aux prochaines élections, l’esprit vide, choisir les mêmes pour retourner au plus vite à votre petite arène individuelle voir la vraie vie, celle du mensonge, du truquage, du fichage, celle que l’on a décidée pour vous !

Dans le fond, nous en sommes revenus à l’époque de la décadence romaine, où l’on donnait du pain et des jeux au peuple pour le calmer.

Aujourd’hui, les jeux, on nous les donne, mais le pain risque de venir à manquer rapidement. Et cela sera le début du réveil.

Laissons passer le temps où quelques rustines permettent au navire encore de flotter, mais la ligne de flottaison sera bientôt atteinte.

Et alors...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article