Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

13/06/2010 - Pas de doute. L'idée du rattachement progresse !

13 Juin 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

On résiste à l'invasion d'une armée. On ne résiste pas à l'invasion des idées -
Victor Hugo

Aujourd'hui, les Wallons se prononcent pour l'élection de leurs nouveaux représentants à la Chambre. Ce soir, les télévisions et radios locales donneront des résultats bien peu rassurants pour l'avenir de notre région.

J'entends déjà les commentaires à propos des quatre partis habituels qui auront, comme à l'habitude, des scores qu'ils ne méritent aucunement si l'on voit l'héritage désastreux qu'ils ont légué au pays. Les Wallons se sont montrés encore une fois raisonnables en  disant oui à l'unité du pays, alors qu'au nord, il est certain, que quelques soient les partis flamands qui gagnent, ils diront non au "statu quo" d'un royaume devenu depuis trente ans inégalitaire.

Mais comment résister à l'égoïsme régional et à une meilleure prise en main de l'état fédéral lorsque l'on est 6 millions de Flamands contre un peu plus de quatre millions de francophones ?

La propagande télévisuelle, RTL-TVI en tête, joue à fond l'anesthésie du citoyen.La plupart de Flamands aiment les Wallons, la jeunesse flamande se moque des problèmes communautaires, etc. Bien entendu, cette presse soi-disant honnête ne dit jamais combien de "témoins" ont été interviewés pour donner un reportage conditionné dans le sens voulu.

Cela va même jusqu'à l'ignominie. Dans le débat (si l'on peut appeler cette manipulation grossière comme cela) de ce midi, Pascal Vrébos a interrogé des témoins étrangers sur l'image de la Belgique. Donc une émission qui est censée ne pas transgresser la neutralité obligatoire le jour des élections. Mais le bon Pascal, plus sournois que jamais pose la question manipulatrice sur le RWF à Quentin Dickson en plein milieu de la tenue du scrutin.

Vous savez, dit-il qu'il y a quelques partisans d'un rattachement à la France ? À quoi, ce "bobo" fat et prétentieux, contact belge de Radio France répond. qu'il ne s'agit que de quelques vieux, que la France ne voudrait pas hériter de 200.000 chômeurs de plus, d'un réseau routier pitoyable, etc. Merci pour l'électeur indécis qui entend cela et qui du coup décide de ne pas voter RWF. Ces Français sont tellement méprisants face aux "petits belges".

Ce directeur des Affaires Européennes de Radio France, envoyé spécial permanent à Bruxelles montre tout ce qu'il y a de détestable chez certains Français, mais ceux-là le sont-ils vraiment de cœur ?

Nous recevons tous les jours des messages de soutien et de sympathie de la part de ce qu'un Dickinson doit considérer comme la France d'en bas. Ils sont, comme l'affirment les derniers sondages plus de deux tiers à nous accepter sans problème.  Mais ce personnage, imbu de fatuité, connait-il au moins ces chiffres et si tel est le cas, l'on peut se demander quelle officine le paie pour être aussi partial. Bah, renvoyons-le à ce parisianisme tellement factice que mes amis des régions françaises, et ils sont nombreux, détestent au-delà de tout.  Dommage, car le "Parigot" est sympathique, mais l'élite parisienne est détestable.!

Mais quels que soient les efforts des médias subsidiés pour désamorcer l'éclatement de la Belgique, l'idée du rattachement progresse. Et, indépendamment des pourcentages annoncés ce soir pour le RWF ! Ses militants, ses sympathisants l'ont bien senti, un nouveau souffle se lève en Wallonie.

Demain, ce sera la fin d'un combat électoral, mais ce sera aussi et surtout le démarrage d'une nouvelle lutte, qui ne pourra désormais s'arrêter que par la libération du joug oppressant flamand sur nos vies et le retour à la France salvatrice !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article