Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Tant que …

1 Juin 2019 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Tant que la rose s’ouvrira

À la rosée du matin

Que son parfum embaumera

 L’air frais régnant sur le jardin

Je t’aimerai

 

Tant que les oiseaux chanteront

Leur bonheur du soleil levant

Unis dans le diapason

D’on concert ô combien charmant

Je t’aimerai

 

Tant que le vent caressera

La tête des blés mûrissants

D’un souffle tendre et délicat

Comme le ferait un amant
Je t’aimerai

 

Tant que le murmure de l’eau

Bercera les iris et boutons d’or

Qui se mirent dans le ruisseau

Et où l’enfant bruyant s’endort

Je t’aimerai

Tant que tu m’accompagneras

Dans cet univers de beauté

Que je vivrai dans ton aura

Le cœur toujours émerveillé

Je t’aimerai

 

Mais si un jour je te perdais
Le monde n’aurait plus de clarté

Et ce bonheur s’effacerait

Pour me laisser désemparé

Et j'en mourrai

 

Georges Bleuhay - tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kat 02/06/2019 00:31

Merveilleux poème doux et tendre comme la rosée du matin en été quelle jolie declaration touchante cette belle liaison amour et nature bravo