Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

L’ivresse d’un été dans mon pays

19 Février 2019 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Je suis ivre de mon pays

Des senteurs de son terroir

Qui s’exhalent d’un encensoir

Que la nature lui a fourni

 

Une rosée délicate
Aux premières lueurs du matin

Emperle les fleurs du jardin

Et tendrement les hydrate

 

L’air est si frais qu’il active

Et met tous les sens en éveil

Dans l’attente du Roi Soleil

De sa chaleur qui ravive

 

Les oiseaux se mettent à chanter

Pour louer son apparition

Et c’est une douce émotion

Qu’offre la douceur de l’été

 

Puis survient la blondeur des blés

S’inclinant sous le léger vent

Les coquelicots sont dansants

Au milieu de leur majesté

 

Un ruisselet joue au miroir

En envoyant au firmament

Mille reflets étincelants

Mille diamants de son semoir

 

Son bruit discret et cristallin

Souligne le chant du grillon

Caché au cœur de la moisson

Inspiré par l’astre divin

 

Comment peut-on ne pas goûter

Ce trésor qui s’offre au passant
Qui se sent en dehors du temps

Quand l’été semble éternité

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite de geraldfriedrich2 sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article