Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La promenade Delsaux à Esneux

29 Janvier 2019 , Rédigé par Georges Bleuhay

Voici qu’un soleil généreux
Réchauffe délicatement
Le bois aux chemins caillouteux

Ce n’est pas encore le printemps

 

Les arbres nus semblent oublier
De l’hiver les nuits glaciales
Laissant les bourgeons éclater
Gorgés de sève vitale

 

Il me plaît à m’y promener
Quand du sol émerge la vie
Les premiers oiseaux vont saluer
L’éveil de cette féerie

 

Peu sont nombreux les promeneurs
Sur la promenade Delsaux
Ils ne savent pas le bonheur
De ressentir le renouveau

 

D’une symphonie de couleurs
Qui se prépare sous leurs yeux
Dans les arbres bientôt en fleurs
Du parc du Rondchêne à Esneux

 

Les espèces les plus rares
Y côtoient d’autres essences
Dans un mélange bizarre
À chacun sa préférence

 

Là ce sont des rhododendrons
Qui ouvrent leurs larges corolles
Offrant leur nectar au bourdon
Vrombissant dans un lourd envol

 

Ici c’est le rose églantier
À la si frêle élégance
Et aussi l’austère laurier
Dans sa drue magnificence

 

Tous ces souvenirs étonnants
Qui se mélangent dans mon esprit
Font que j’oublie le temps présent
Je suis heureux à l’infini

 

Mais une chose est certaine
Celui qui y dirige ses pas
Dans une rêverie soudaine
Au grand jamais ne l’oubliera

 

Georges Bleuhay - Le cœur marigot - Edilivre Paris 2014

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article