Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

L’Éden englouti

14 Janvier 2019 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’erre comme un marin ivre

Le long du quai mal éclairé

Les yeux embrumés du givre

Que donne un alcool frelaté

 

Va-t-il trouver le navire

Pour l’emmener aux Tropiques

Qui nourrira son délire

De trouver l’île magique

 

Il est perdu dans la brume

Qui aveugle ses yeux, son cœur

Nul soleil ne les allume

Et il perd l’espoir du bonheur

 

Oh il en a pris des bateaux

Qu’il pensait le conduire au loin

Gagner des horizons nouveaux

Ceux dont il a tellement besoin

 

Ce soir il est encore au port

L’âme en sa désespérance

Et il abandonne son corps

À la morbide attirance

 

Car la noirceur des flots profonds

Éteindra vite sa douleur

L’amour perdu en médaillon

La fin d’un rêve de bonheur

 

Et je suis ce pauvre marin

Plongé dans l’incertitude

Mon être est empli de chagrin

Noyé dans la solitude

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés 
Photo gratuite de marinwib sur Pixabay
 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article