Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Tendre violence

13 Juin 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’aime sentir ton corps frémir
Sous la caresse légère
De mes lèvres téméraires
Posant sur tes reins leur désir
 
Le désir fou de m’enivrer
De tes parfums les plus secrets
Tout ébloui d’être si près
De ta tendre féminité
 
Le désir qui brûle l’esprit
Qui me met le feu au ventre
Et si mon amour est tendre
Il sait être violent aussi
 
J’ai en moi l’agneau et le loup
Quand tu es nue dans mes bras
Si ma raison vole en éclats
Je n’y puis rien tu me rends fou
 
Si je t’étreins un peu trop fort
Au sommet de mes émotions
Pardonne cet excès de passion
J’aime ton corps c’est mon trésor
 
Georges Bleuhay - Le crépuscule du poète - Le livre en papier 2017
Photo gratuite de Comfreak sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article