Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Les vaines promesses électorales

7 Mai 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Si la colère gronde en mon cœur

C’est de voir tous ces malheureux

Connaissant l’horrible douleur

De se sentir l’estomac creux

 

Si leurs mains se tendent vers nous

En une triste prière

C’est qu’ils espèrent encore en nous

Pour soulager leur misère

 

Nos gouvernants ferment les yeux

Mais jouent les bons apôtres

Ils sont nos frères ces miséreux

Et surtout ils sont des nôtres

 

Comment peut-on les oublier

Alors qu’ils meurent à petit feu

Mis au ban de la société

Et leur survie est un enjeu

 

Alors que cesse le discours

Promettant l’avenir meilleur

Leurs yeux implorent le secours

Qui ne viendra pas j’en ai peur

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite de MstfKckVG sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article