Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le cœur marigot

23 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

Mon cœur est devenu marécage

Qui s’est créé au fil de ma vie

Sous les amours les haines de passage

Tombant sur lui en nombreuses pluies

 

Et elles y ont déposé les ferments

De bonheur de peine et d’amertume

Qui sont restés au fond en sédiments

Sur lui flotte une constante brume

 

De temps à autre se forme une bulle

Qui monte et qui explose à la surface

Lâchant la douleur qui s’y dissimule

C’est un poème qui prend sa place

 

Et pour communiquer un sentiment

Le poète doit d’abord le digérer

Et parfois cela peut prendre longtemps

Avant qu’il ne puisse se libérer

 

Alors sa pensée s’élève vers les cieux

Vers Érato la charmante muse

Son chant lyrique réjouit les dieux

Mais d’orgueil point ne faut qu’il abuse

 

Car dans la cruelle réalité

Il devra pouvoir charmer l’éditeur

Car sans son aide il n’aura pas les clés

Pour atteindre ce qu’il désire son lecteur

 

Oui toute poésie est un partage

Et un don de soi que l’on veut offrir

Et son acceptation est un gage

Que le poète a su y parvenir

 

Georges Bleuhay – Le cœur marigot - Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de vinsky2002 sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article