Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Une déception d’adolescent

12 Mars 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Nous étions tous deux assis dans le foin

Fatigués par un jour de fenaison

Le soleil se couchait là-bas au loin

L’air embaumait à perdre la raison

 

Insensiblement j’ai glissé la main

Dans l’échancrure de son corsage

En constatant la douceur de ses seins

Je me sentais de moins en moins sage

 

Le cœur battant je regardais ses yeux

Tentant de voir l’éveil de son émoi

Les yeux mi-clos elle regardait les cieux

Semblant se moquer de mon désarroi

 

Et quand je sentis pointer sous mes doigts

Le téton durci par la caresse

Heureux je suis devenu sûr de moi

Elle serait désormais ma maîtresse

 

Quand soudainement elle se redressa

Et me regardant d’un air furibond

Attrapa ma main qu’elle retira

Disant que j’étais un mauvais garçon

 

Elle se leva et me toisant de haut

Me laissa tout seul avec mon désir

Et ce soir-là je suis resté puceau

Avec l’orgueil blessé à en mourir

 

Et ce souvenir de ma jeunesse

Est devenu charmant en vieillissant

Il me remplit le cœur de tendresse

Dieu que c’était bon d’être adolescent

 

Georges Bleuhay - Le miroir brisé – Edilivre Paris 2016

Photo gratuite de Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article