Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le chien abandonné

27 Mars 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il était là au bord de la route

L’oeil terni d’une grande tristesse

Son regard exprimait sa détresse

Il était abandonné sans doute

 

Partagé entre la peur et l’espoir

Il hésitait à s’approcher de moi

Son poil collé par la boue du sous-bois

Son hésitation faisait peine à voir

 

Un bout de lanière pendait à son cou

Un morceau du lien qu’il avait cassé

Lorsque de l’arbre il s’était libéré

Rompant le cuir de sa laisse d’un seul coup

 

Depuis combien de jours recherchait-il

Ce maître ingrat qui l’avait condamné

Pourtant son amour il avait donné

Même soumis au froid dans son chenil

 

Le matin dès qu’il le voyait venir

Joyeux il commençait à aboyer

Empli d’amour et de fidélité

De bonheur il se mettait à gémir

 

Ce maître un jour le trouva trop âgé

Pour monter la garde de la maison

Et pour épargner une munition

Dans la forêt l’avait abandonné

 

Oh j’aurais tant voulu en prendre soin

Lui procurer un abri pour la nuit

À ma voix il recula et s’enfuit

Trouver son maître était son seul besoin

 

Et souvent je pense à la cruauté

De l’homme considérant comme normal

De laisser souffrir un pauvre animal

Qui dans toute sa vie l’a adoré

 

Georges Bleuhay - Le cœur marigot – Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de Chepearroyo sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article