Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Insomnie interrogative

19 Mars 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Comme elle est longue la nuit

À celui qui attend l’aurore

Dans une obscurité sans bruit

Où seule l’âme parle encore

 

Sans cesse revient une question

Pertinente et lancinante

Est-ce la fin de mes passions

Ou seront-elles encore vivantes

 

J’aime le vent frais sur mon front

Et le soleil dans mes cheveux

Voir la beauté d’un horizon

Tout ce qui peut me rendre heureux

 

Le chant d’un oiseau haut perché

Le tendre murmure d’un ruisseau

Aimer les beaux jours retrouvés

Et du printemps le renouveau

 

Sentir en soi monter l’amour

Et la merveilleuse sensation

De vivre et respirer toujours

Oh merveilleuse vibration

 

Et tourne l’interrogation

Verrais-je cela encore longtemps

Il subsiste une affirmation

L’on ne peut arrêter le temps

 

Georges Bleuhay - Le cœur  marigot – Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de qimono sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article