Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Être Liégeois

21 Mars 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Comment aurais-je pu savoir

Que j’aimerais cette cité

Et que mon âme allait choisir

Pourtant je n’y étais pas né

 

Liège la ville au cœur ardent

Où chaque rue est le berceau

Un vrai terroir pour tous ses gens

Qui en sont les vivants drapeaux

 

Car Liège est principautaire

Et digne héritier de Tchantchès

Son parler est populaire

Plein de bon sens et toujours vrai

 

Le Liégeois est une « tiesse di hoye »

Grande gueule au cœur bien tendre

Et si parfois il s’agenouille

Il ne faut pas s’y méprendre

 

Comme en témoigne son passé

Au prix de grandes souffrances

Il a gagné sa liberté

Se battant avec vaillance

 

Le nom de la principauté
Était un titre de gloire

Au cours des siècles écoulés

Qui s’inscrivait dans l’histoire

 

Ce ne sera pas aujourd’hui

Que l’on pourra le faire changer

Ce peuple orgueilleux dont je suis

Que j’aime et qui fait ma fierté

 

J’ai l’étendard de Saint-Lambert

Qui flotte au vent de mon esprit

Comme eux je porterais le fer
Pour combattre ses ennemis

 

Le pays de Liège c’est ma passion

C’est aussi une tendresse

Que je marque pour la région

Où j’ai passé ma jeunesse

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite de vinclou sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article