Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Souvenir de la bataille de la Lys

13 Février 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

À mon père

 

Aujourd’hui paisible la Lys coule toujours

Rivière flamande oublieuse du sang

Arrosant ses rives et du cri des mourants

Dans un dernier râle implorant le secours

 

Mille neuf cent quarante les Allemands sont là

Mon père est en face avec ses compagnons

En terre flamande un régiment wallon

Tente de défendre les restes de l’État

 

Sous une pluie d’acier dans l’éclat des obus

Leur courage fléchit lâchés par les Anglais

S’enfuyant par la mer ils sont seuls désormais

À toujours résister en soldats inconnus

 

Mais que de souffrances le roi y mettra fin

N’ayant qu’un seul moyen la capitulation

Elle fut terrible c’était sans condition

Et tous les prisonniers subirent leur destin

 

Mon père fut l’un d’eux et quand il en parlait

Il décrivait la peur qui l’avait taraudé

Au plus profond de lui il en était gêné

Plus il la regrettait et plus je l’admirais

 

Être un héros n’est pas se battre sans frayeur

À être sans crainte l’on ne peut être humain

Mais il faut accepter quand frappe le destin

Et il a survécu pour mon plus grand bonheur

 

Ces temps sont du passé la Lys est toujours là

Rivière flamande d’un pays divisé

Elle se fout pas mal de ce sang partagé

Tu n’y es pas resté j’en suis heureux Papa

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article