Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La mort du cerf

13 Février 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Un long gémissement
A parcouru la nuit
Pleur qui glace le sang
Dans la forêt sans bruit

Les bois semblent figés
Au son de la douleur
Par l’écho répété
D’un terrible malheur

Et le passant frémit
Sentant la mort passer
C’est la vie qui s’enfuit
D’un animal blessé

C’est dans la clairière
Que la balle l’a frappé
Par un bond arrière
Il a pu se sauver

Dix chiens l’ont poursuivi
Vingt fois il est tombé
Caché dans le taillis
Il leur a échappé

Maintenant il se meurt
Le flanc déchiqueté
Il en oublie sa peur
Du chasseur aviné

Sa biche le cherchera
Son faon l’accompagnant
Et elle ne trouvera
Que des gouttes de sang

Tel est le triste sort
Subi par le gibier
Et la chasse est un sport
Empli de cruauté

Et je crie le mépris
Que j’ai pour les chasseurs
Et bien haut je le dis
Oui ce sont des tueurs

Georges Bleuhay – L’errance poétique – Edilivre Paris 2016

Phoro gratuite de Free-Photos sur Pixabay


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article