Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Automne d’un artiste

12 Février 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Dans une ronde mélancolique

Les feuilles mortes dansent avec le vent

Il n’est point besoin d’une musique

Donnant un tempo à leur mouvement

 

Elles ont pris des couleurs flamboyantes

Qu’aucun pinceau ne saurait reproduire

La main du peintre devient hésitante

Sentant l’inspiration se réduire

 

Dans un ballet impromptu et gracieux

Leurs teintes changent à la lumière

Et devant ce spectacle fabuleux

L’artiste s’assied dans la clairière

 

En découvrant son incapacité

À traduire cette beauté magique

Sur un support plat et inanimé

Il se sent triste et mélancolique

 

Et le peintre se change en doux rêveur

Dans son âme naissent des mots charmants

Il s’aperçoit pour son plus grand malheur

Que même le poème n’est pas suffisant

 

Car aucun humain ne peut égaler

L’art et l’inspiration des dieux anciens

Il ne lui reste donc qu’à vénérer

Toute cette splendeur en vrai païen

 

Toi l’artiste regarde vers les cieux

Emplis ton cœur de divine émotion

Dans ta folie tente de ton mieux

De refléter ce qui fut ta vision

 

Georges Bleuhay – L’errance poétique – Edilivre Paris 2016

Illustration: photo gratuite glcphoto sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article