Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Mon paradis perdu

15 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Trop souvent j’ai pleuré

De déception et de chagrin

De voir mes rêves s’évaporer

Sous la contrainte du destin

 

Je rêvais d’un monde apaisé

Ivre de joie et de bonheur

Où l’humain pourrait s’extasier

À l’élégance d’une fleur

 

Où le passant serait muet

À l’écoute du chant d’oiseau

Accompagné dans les genets

Par mille insectes musicaux

 

Où le parfum de blés mûris

Sous la caresse de l’été

Evoquerait le paradis

Où il fait bon se promener

 

Un univers sans nuages

Et une agréable chaleur

Ensommeille le paysage

Dans une profonde langueur

 

Et sous un bosquet accueillant

La plus belle des apparitions

Telle la belle au bois dormant

En attente de résurrection

 

Trop souvent au petit matin

Lorsque s’achève mon sommeil

Je pleure sur la triste fin

D’un monde où j’aimais le soleil

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Pour entendre ce poème dit par l'auteur, cliquez-sur ce lien

Photo gratuite de Free-Photos sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article