Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Les oies de Méry

24 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Suivant le fil de l’eau

Sur l’Ourthe si belle

Les oies sont un tableau

Comme une aquarelle

 

Quelques petits canards

Cancanent doucement

Et se tiennent à l’écart

Du troupeau prudemment

 

Et quand vient le passant

Avec du pain rassis

Tout en se dandinant

Elles s’avancent vers lui

 

Elles font des sifflements

Lancés avec vigueur

C’est l’avertissement

Qui devrait faire peur

 

Une d’elles en tapinois

Tend le bec vers la main

Criaille encore une fois

Hésite et prend le pain

 

Elle fuit aussitôt

Pour sauver son larcin

Les autres dans son dos

Pour voler son festin

 

Et leur charivari

Trouble la quiétude

Que je trouvais ici

Dans ma solitude

 

Mais quelle importance

L’endroit est si charmant

J’ai beaucoup de chance

D’y vivre maintenant

 

Georges Bleuhay - L’errance poétique – Edilivre Paris 2016

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gisele 25/01/2018 23:01

Magnifique !

Georges Bleuhay 26/01/2018 08:17

Merci pour votre appréciation