Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La joie

4 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

Parfois et l’on ne sait pourquoi

L’on sent monter la joie en soi

Un bonheur jubilatoire

Sans explication notoire

 

C’est peut-être le soleil naissant

Que l’on voit en se réveillant

Ou un souffle de vent heureux

Qui vous caresse les cheveux

 

Votre regard est modifié

Vous ne voyez que la beauté

Oubliant toute la laideur

S’étalant partout sans pudeur

 

Vous admirez le bleu du ciel

Vous espérez voir l’arc-en-ciel

En vous s’empare le désir

Dans ses couleurs le voir venir

 

Le cri d’un oiseau vous ravit

Et vous le trouvez si joli

Qu’il vous donne envie de chanter

Moment fou même de danser

 

Un sourire pour l’inconnue

Que vous croisez dans la rue

Peu importe son air outré

Sans la connaître vous l’aimez

 

Vous vous penchez compatissant

Pour calmer les pleurs d’un enfant

Vous donnez la pièce au clochard

Offrez votre bras au vieillard

 

Vous respirez à pleins poumons

Votre cœur bat à l’unisson

Vous avez envie de clamer

Votre bonheur au monde entier

 

Il est des jours comme cela

Ou sans raison avec éclat

Vous sentez la joie de vivre

À tel point d’en être ivre

 

Georges Bleuhay – Le cœur à vau-l’eau – Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de Jill111 sur Pixabay

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article