Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

À Jeanne d’Arc

12 Décembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le monde s’effondre sous mes yeux

Et mes frères demeurent inertes

C’est l’immobilité des vieux

Qui les conduit à leur perte

 

Nous ne voulons plus de conflits

Tant pis pour notre liberté

La défense de notre pays

Nous ne sommes pas intéressés

 

Nous acceptons la soumission

Que nous impose la finance

Nous acceptons l’invasion

De notre pays la France

 

Et notre culture va périr

Sous le choc des altérités

Oublions que notre avenir

C’est de perdre notre passé

 

Et j’entends raisonner ces mots

Partout, au sein de la nation

C’est la débandade au galop

La totale capitulation

 

Pourtant il semblait éternel,

Ce peuple résistant à l’outrage

De revers parfois cruels

Dans de grands moments de courage

 

De Jeanne d’Arc nous sommes les enfants

Et des droits de l’homme les porteurs

Allons-nous plier maintenant

À la puissance du malheur

 

Frères, Marianne parle à votre cœur

Retrouvons la fraternité

Défendons-en la valeur

Ce lien de notre identité

 

Georges Bleuhay - Le coeur fou – Edilivre  Paris 2014

Illustration; Jules Lenepveu -Le siège d'Orléans

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article