Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le premier béguin

7 Novembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

D’un regard assassin

Elle me regardait

Et marquait son dédain

Devant mon air niais

 

C’était la première

J’étais ensorcelé

Elle était trop fière

Et je n’osais parler

 

Pourtant même à douze ans

L’on peut être amoureux

On peut être un enfant

Et voguer dans les cieux

 

Je rêvais d’un baiser

Posé légèrement

Sur ses doigts caressés

Par mon souffle brûlant

 

Mais elle avait vingt ans

Et a ri du gamin

Ce pauvre prétendant

Au cœur bien chagrin

 

Je n’ai pu oublier

La belle apparition

Qui m’a ensorcelé

À perdre la raison

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article