Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Reconnaissance

17 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Les soirées de solitude

Souvent je me mets à rêver

Et des songes en foultitude

Pleuvent sur mon cœur égaré

 

Dans un total tohu-bohu

Des souvenirs de mon passé

Tristes ou joyeux sont revenus

Que ma mémoire avait chassé

 

Brusquement j’ai souvenance

De l’école où j’étais allé

J’étais l’élève en souffrance

Par les cours peu intéressé

 

J’étais fier mais un peu niais

Lors de la remise des prix

J’étais le premier en français

Seul cours où j’avais réussi

 

J’avais reçu je me rappelle

Un recueil de poèmes

Écrit par un auteur wallon

Son nom Maurice Carême

 

Il ne fut pas seul à influer

Sur mon sens de la poésie

J’adorais sa simplicité

Mon âme en était ravie

 

Bien sûr j’aimai d’autres auteurs

Qui tous me forgèrent l’esprit

En eux je trouvais mes valeurs

Par eux j’oubliais mes soucis

 

 

Les poètes allaient devenir

Mes plus fidèles compagnons

Je me contentais de les lire

Mon cœur vibrant à l’unisson

 

Souvent ils portèrent réconfort

À mes nombreuses déceptions

J’oubliais vite l’inconfort

De mauvaises situations

 

Les soirées de solitude

Lorsque je me mets à rimer

Je marque ma gratitude

Aux poètes que j’ai tant aimés

 

Georges Bleuhay – Le cœur à vau-l’eau – Edilivre Paris 2015

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article