Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Beaumes de Venise

20 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Wallonie-France, #Poésie

À Jean-Luc et Corinne, Claude et Marie Jo

 

Qu’il est chaud le soleil de Provence

Éclairant la table de l’amitié

Les yeux s’attardant sur l’opulence

De tous les mets que l’on va partager

 

Ah cette senteur de soupe au pistou

Qui embaume l’air que l’on respire

Que j’aime ce restaurant du Barroux

Où nos propos se mêlent au rire

 

Car le vin de Beaumes de Venise

Donne de la joie et le verbe haut

Il libère l’esprit et il le grise

Exhalaison de ce terroir si beau

 

Aux côtés de mes amis vignerons

Je sens le nectar me chauffer le cœur

Je suis dans un délicieux abandon

C’est ici que se trouve le vrai bonheur

 

Splendeur de la vie méridionale

Je ne pourrai la quitter sans remords

Le souvenir du chant des cigales

Me poursuivant dans mon pays du Nord

 

Comment oublier ces gens sincères

M’offrant simplement l’hospitalité

M’ouvrant leurs caves comme à un frère

Mes amis je ne puis que vous aimer

Georges Bleuhay - Le coeur marigot - Edilivre Paris 2015

Illustration; photo du gîte de mes amis, l'Évajade

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article