Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Distraction

8 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Deux yeux tellement énigmatiques

La pose d’une statue hiératique

Un pelage appelant la caresse

Il s’étire avec grâce et paresse

 

À mes côtés en compagnon soumis

Du regard il suit la main qui écrit

Impassible il règne sur le bureau

Quand la muse me taquine à nouveau

 

Il semble saisir mon inspiration

Et partager toutes mes émotions

Sans lui il m’est difficile d’écrire

Car sa présence a su me séduire

 

Quelquefois sa patte touche ma main

Et sans sortir ses griffes de félin

Il tente gentiment de l’arrêter

Dans une invite pressante à jouer

 

Alors je lève les yeux et souris

Mes mots et mes vers sombrent dans l’oubli

Et je pars m’installer sur le sofa

Pour pouvoir m’amuser avec mon chat

Georges Bleuhay - Le coeur à vau-l'eau - Edilivre Paris 2015

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dominique Clerc 08/08/2017 09:43

Très chouette, je partage !

Georges Bleuhay 14/08/2017 10:06

Merci beaucoup Dominique

Georges Bleuhay 08/08/2017 10:55

Merci !