Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Pour toi mon égérie

25 Juin 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Au gré des vents, il s’en ira
Mon voilier de rêverie
Vents et marées il bravera
Pour te rejoindre ma mie


Car ton absence me ronge
Toi ma jolie étrangère
Tu es fille de mes songes
Et cela me désespère


Sûrement tu dois exister
Quelque part en un lieu lointain
Dans un monde où tout est beauté
Où la rose côtoie le jasmin


Des poètes, c’est la patrie
Où l’eau se transforme en nectar
Son nom c’est la poésie
Le mur des rimes est son rempart


Je veux trouver ce paradis
Où tu te trouves recluse
Je veux devenir ton ami
Le serviteur de ma muse


Alors tu me feras chanter
Et la joie et la tristesse
Le sombre trouble d’un baiser
La douceur d’une caresse

Puis le pleur que l’homme verse
Lorsque le tendre lien se rompt
Quand la douleur le traverse
Accablé il baisse le front


Mais dis-moi belle inconnue
N’es-tu pas déjà près de moi
C’est donc toi qui es venue
Je le devine à mon émoi


Et j’ai trouvé l’inspiration
Et les rimes de bon aloi
Pour te faire ma déclaration
De tout l’amour que j’ai pour toi

Georges Bleuhay - Le coeur à vau-l'eau - Edilivre Paris 2015

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article