Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le point final

24 Juin 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

De l’aube pâle de mes jours
Au crépuscule de mes nuits
Ma douleur se trace un contour
Pour ne point voir le temps qui fuit


Car à l’horloge de ma vie
Je vois pointer l’heure fatale
Où je glisserai mes envies
Dessous la pierre tombale


Comme dans une salle d’attente
Mon corps sursaute à chaque appel
D’une douleur impertinente
Qui survient en triste rappel


Où est passé ce temps béni
De l’incroyable jeunesse
Qui me procurait à l’envi
Une formidable ivresse


J’ai une langueur aujourd’hui
Embrumant mon coeur esseulé
Pourtant je n’ai aucun souci
À part l’état de ma santé

Aurais-je la beauté du vieillard
À l’esprit toujours éveillé
Ou vivrais-je le cauchemar
D’abandonner ma dignité


Quand viendra le dernier moment
Quand surviendra l’obscurité
J’atteindrai l’aboutissement
D’un parcours trop vite passé

Georges Bleuhay - Le coeur marigot - Edilivre Paris 2015

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article