Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Dévotion

4 Juin 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Il suffit d’une rencontre
D’un regard de connivence
D’un intérêt que l’on montre
À apprécier sa présence


Dans ses yeux une étincelle
M’a mis l’âme en ébullition
Désormais je ne vois qu’elle
Et je suis en adoration


J’ai l’envie d’être à ses genoux
De déclamer des poèmes
Au risque de paraître fou
Ne l’est-on pas quand on aime


Le moindre sourire de sa part
Me plonge dans le délire
Parfois je crains d’être trop tard
Pour m’enchanter de son rire


Je reste là comme un idiot
En n’osant pas me déclarer
Car chaque jour il est trop tôt
Pour mon amour lui exprimer


Et cela fait déjà longtemps
Que je subis la souffrance
De l’admirer en me taisant
Sans oser tenter ma chance


Car si elle me répondait non
En se riant de mon émoi
Mon coeur serait à l’abandon
Plongé dans un grand désarroi


Oh vivre dans le désespoir
De la douleur si cruelle
De ne plus jamais la revoir
La peine au coeur éternelle


Je survis dans le silence
Pour ne pas rompre le charme
J’ai fait le voeu d’abstinence
Je suis devenu un carme


Et je prie chaque jour Dieu
De pardonner ma dévotion
Non point pour un élu des cieux
Mais pour l’objet de ma passion

George Bleuhay- Le coeur à vau-l'eau - Edilivre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article