Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La charme d’une robe printanière

10 Mai 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Elle était devant moi et sa robe dansait
Dans le soleil naissant à chacun de ses pas
Silencieux j’admirais ce merveilleux ballet
Cette légèreté que je n’oublierai pas
 
Séduisante et frêle fière de ses vingt ans
Elle charmait mon regard et ne le savait pas
Avec l’innocence qu’ont parfois les enfants
se retournant vers moi elle a ri aux éclats
 
J’entendis son rire aux accents trop joyeux
À voir mon air confus devant sa jeunesse
J’avais les joues en feu et je baissai les yeux
 
L’âge n’enlève point le sens de la beauté
Mais la folle passion se change en tristesse
Pour l’aimer c’est trop tard le temps s’est écoulé
 
Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article