Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le village mon pays

24 Mars 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Il est mourant le beau pays
Celui de ma tendre enfance
Là où nous étions tous unis
Égaux dans nos existences

Dans le village où j’habitais
La vie s’écoulait paisible
Tout le monde se connaissait
Uni d’un lien invisible

Sur le chemin de l’école
Je saluais chaque passant
Sautillant dans la rigole
Ils répondaient en souriant

L’on cancanait chez le boucher
Sur le nouvel instituteur
Qui venait juste d’arriver
Serait-il bon éducateur

Le soir au chaud à la maison
On écoutait la radio
Au bulletin d’information
L’on avait juste quelques échos

Aujourd’hui tout s’est transformé
On ne connaît plus les voisins
La viande est au supermarché
Et notre vie a bien changé

Chaque passant a un air méfiant
Sur celui qui lui sourirait
L’on n’aime plus les garnements
Ils sont délinquants désormais

Hélas il est fini le temps
Où l’on vivait en amitié
Et l’on se méfie maintenant
Des gens habitant à côté

Il est mourant le beau pays
Celui de ma tendre enfance
Et le progrès nous a trahis
Nous portant à la défiance

Georges Bleuhay - Le cœur à vau-l'eau -Edilivre Paris 2015

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article