Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La vulgarité

11 Mars 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Oui monsieur vous m’avez choqué
En déclarant le verbe haut
Qu’une femme sert juste à baiser
Témoignant de votre niveau
 
Vous devez savoir que baiser
Est le plus délicat des mots
Celui que je dépose léger
Sur la jolie main de Margot
 
C’est le début d’un amour fou
Qui s’empare d’un coeur innocent
C’est la tendresse tout à coup
Qui se découvre prudemment
 
Et c’est celui que l’on donne
A l’enfant qui vous tend les bras
C’est le don de la madone
A celui qui souffre ici-bas
 
Dans un vieux couple c’est le lien
Qu’une longue vie a créé
C’est aussi la lèche d’un chien
Sur la joue de l’abandonné
 
Le baiser monsieur c’est l’amour
Le beau le tendre l’éternel
Celui qui embellit les jours
A nous faire toucher le ciel
 
Monsieur vous êtes vulgaire
Ce n’est pas une qualité
Ce qui rend votre ordinaire
Proche de l’animalité
 
Georges Bleuhay - Le coeur marigot - Edilivre Paris 2015
Illustration: Pierre-Paul Prud´hon - L´Amour séduit l´innocence

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article