Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

L’antre du poète

28 Février 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Méry-sur-Ourthe est le nom 
Du charmant petit village
La rivière lui a fait le don
De baigner ses rivages

A mi-hauteur dans le vallon
Dessous la pente boisée
Se trouve mon nid ma maison
D’où je domine la vallée

Lorsque je suis sur mon balcon
Je regarde souvent les oies
Se disputer quelques quignons
Qu’un passant leur jette parfois

Les eaux reflètent mille éclats
Des paillettes d’or du soleil
Et la senteur des seringats
Marque de l’été le réveil

L’on peut voir du belvédère
Le merveilleux panorama
Des courbes de la rivière
Qu’Auguste Donnay admira
 
Ce peintre de notre pays
Y déposait son chevalet
Il contemplait les yeux ravis
L’harmonie qui y régnait

En cet endroit je me sens bien
Il me remplit d’admiration
Et ma muse m’y prend la main
Pour éveiller l’inspiration

Car si je me livre à l’écrit
Comme le peintre à ses couleurs
C’est que je suis au paradis
Et j’y nage dans le bonheur

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article