Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Renaissance

23 Décembre 2014 , Rédigé par René G. Thirion

Hier encore, je traînais ma vie
Le cœur en berne et l’âme morte
Je n’avais vraiment pas d’envie
J’avais l’ennui comme escorte.

 

Comme un ermite, je vivais seul
Dans le désert des sentiments
L’amour enfoui dans le linceul
Sous un lugubre firmament.

 

Souvent, j’ai tenté de sortir
De ce marasme ambiant
De retrouver un avenir
Et mes troubles d’adolescent.

 

Ressentir à nouveau l’émoi
D’un cœur qui bat la chamade
Devant la beauté que je vois
Aux charmes d’une naïade.

 

Et puis Vénus m’est apparue
Au hasard d’une page consultée
Et la passion est revenue
Inonder mon âme exaltée.

 

J’aime, j’adore et je suis fou
D’une Mélusine aux yeux verts.
Pour elle je me mets à genoux
Si elle me veut et je l’espère.


Marilou est un beau prénom
Qui maintenant me fait rêver
Aussi merveilleux que Ninon
Qu’Alfred de Musset a chanté !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article