Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

14 juillet 2014 -Vive la France – À bas la république

13 Juillet 2014 , Rédigé par René G. Thirion

 14 juillet 2014 -Vive la France – À bas la république

J’ai toujours aimé les auteurs du Siècle des Lumières et j’ai un souvenir ému de la Révolution française. Elle était la conséquence logique d’un peuple avide du pain qui manquait et de liberté qui lui était refusée. La merveilleuse Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 préfigurait la création d’un France idéale égalitaire et fraternelle. Je comprends donc que l’anniversaire de la prise de la Bastille fut choisie comme symbole de la Nation unie dans une soif d’avenir et de justice.

Le fil de l’histoire étant ce qu’il est, c’est-à-dire imprévisible et cahotique, la France délivrée de l’Anglais et du Bourguignon par Jeanne d’Arc, son épopée à travers les monarchies, les empires, les républiques fut souvent sanglantes et terrifiantes, mais toujours dans l’affirmation de sa Grandeur.

Car dans l’esprit des Français planait le souvenir de ses héros intrépides et chevaleresques des Charles Martel chassant les musulmans du pays , Saint-Louis pour sa justice, Bertrand Du Guesclin pour sa bravoure au combat, Henri IV pour sa pacification dans la guerre de religion, Napoléon pour la création du 1er empire, Charles De Gaulle pour sa résistance à Londres et tant d’autres célèbres ou oubliés, mais également ses écrivains comme Jean de La Fontaine, Jean Racine, Victor Hugo sans compter ses savants Blaise Pascal, Nicephore Niepse, Louis Pasteur, et Frères Lumière. De nombreux siècles de gloire et d’ancêtres prestigieux.

Aujourd’hui si je suis toujours amoureux de cette France éternelle, je méprise d’autant plus ce qu’est devenue la république, vivier de politiciens véreux et de gouvernements bradeurs de cette histoire magnifique. Un peuple accablé par les impôts qui financent la gabegie de ministre irresponsables et corrompus, par les lois injustes édictées par la dictature européenne, par la dénaturation de son identité et de sa culture, par son envahissement de populations exotiques qui annonce sa fin par une dilution mortelle de ses valeurs.

Cette république n’a plus aucun orgueil, aucune morale et est devenue incivique pour les citoyens qu’elle est censée respecter et protéger. Mais le comble de forfaiture est bien l’invitation faite par Hollande, ce pédant international détesté même par la plupart des électeurs qui lui faisait confiance, à de nombreuses délégations étrangères transformant ainsi la fête nationale en Barnum mondialiste et, comble des combles, l’invitation aux descendants du FNL massacreurs de Français pieds-noirs et harkis et même de l’hexagone ainsi qu’aux représentants du Viêt<Minh, ces bourreaux sans conscience des prisonniers français.

Cette république ressemble désormais à une république bananière, une honte pour la patrie des Lumières. Aussi ce 14 juillet, même si je déploie l’étendard national, je rêve d’un concert de sifflets et du huées lors du passage de cet Hollandouille et, pourquoi pas?, une rébellion contre les séides de ce régime qui ressemblent de plus en plus aux tristement célèbres vopos de la république démocratique d’Allemagne.

Car il faudra bien pour l’honneur et la survie de la France se débarrasser de ces cloportes indigènes et exogènes et pour que cette destruction finisse avant que la patrie soit complètement détruite !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article